Ben oui, quoi !

Tu as envie d’aller au cinéma ? Fais le. Te baigner ? fais le ! Tu veux changer trois fois de tenues dans ta journée ? Fais le !

Tu as envie d’assister à une formation ? Une classe ? Un atelier ? Que ça soit pour ton développement personnel ou une simple activité, si cela te fait plaisir… Fais le ! Suis tes aspirations, suis ce chemin.

Fais le ! Tu chantes comme une casserole et tu veux chanter ? Mais fais le, merde ! Tu sais, c’est adage à la con que la pluie arrivera si tu chantes ! Fais le, fais toi plaisir. Ne te prives pas ! Combien de fois as-tu été puni, petit ? Aimais tu être privé ? Moi non. Alors pourquoi continues-tu ?

Arrête de te poser des questions. Agis ! Agis pour toi, pour ta conscience. Qu’as tu rendu de si vital, réel et précieux à avoir envie pour te freiner ?
Qu’as tu rendu de si vital, réel et précieux à choisir la difficulté plutôt que l’aisance et la facilité?

Parce que c’est facile ? Et si tout ce qui était facile amenait la joie dans ta vie ?

Les enfants ne se posent pas de questions, eux. Ils font. C’est inné. Ils essaient, se ratent, recommencent et réussissent. Ils savent.
Les animaux ne se posent pas de questions. ils font. Ils savent ce qui est bon pour eux ou non.

Et toi, tu le sais aussi.

Action ou vérité ? tu connais le jeu ? Ok, alors la seule question que tu dois te poser ici, c’est quelle vérité est bonne pour toi dans les choix que tu fais et mets toi en action.

N’as tu pas remarqué à quel point cela te bloquait, toutes ces questions qui te font hésiter et refouler tes envies ?
Ces blocages, t’es-tu demandé ce que c’était ? Est-ce que ce ne sont pas tes propres résistances pour bien te maintenir dans cette sécurité conformiste de ta réalité ?
Et si tu lâchais toutes ces résistances, qu’est ce que ça ferait ?
Ça risque fort de te transformer, et tu as peur, peur que ça aille tellement vite que tu ne puisses pas maîtriser.
Maîtriser quoi ? Tu veux arrêter oui, là ? Profite ! Vis cet instant qui te glisse vers quelque chose de différent mais tellement toi !

Combien de fois as-tu agi si spontanément que tu as été surpris du résultat ?

Peu, n’est-ce pas ? Et pourtant, cela n’était-il pas plaisant et amusant ? Combien ça vibrait d’excitation dans ton corps ?

Quand quelque chose nous pousse, nous interpelle, c’est parce que ça répond à notre énergie, à notre vibration. Alors, c’est parfait pour nous.
Et au moment de s’y engager, les peurs inconscientes remontent à la surface, les questions douteuses actionnent la roue du mental.
Et ce mental, c’est lui le saboteur de tes actions ! C’est lui qui va te mentir et te rendre plus petit que lui, plus petit que ton envie jusqu’à te juger insignifiant.

N’as tu pas remarqué le jeu de ton « si-boulot »?

Et oui, c’est le boulot de ton mental à te faire douter, à t’entrainer dans la spirale infernale des « et s’il se passait ça ? et Si ce n’était pas pour moi? et si j’attendais que ça soit un meilleur moment, et si je ratais et si, et si et si ….

Et tu sais quoi ? Une chose que ma mère me répétait souvent : « avec tous les « Si », la terre s’arrêterait de tourner! »

Chaque « si » est un bâton que tu places dans les rayons de ta roue. Avances tu plus vite ? Moins vite ? Pas du tout ? Combien de fois encore vas tu accepter de courber le dos pour recevoir les coups ? Ne préfères-tu pas recevoir autre chose de plus réjouissant ?

Tous les « si » réjouissent, et rémunèrent ton mental pour le si (beau) boulot qu’il fait pour toi. Merveilleux !

Aurais tu envie de payer quelqu’un qui sabote à chaque fois tout ce que tu mets en oeuvre pour ta réussite personnelle ? Non !
Alors pourquoi le paies-tu, lui ?

Depuis quand as-tu cessé de rêver ?

Combien de fois a t’on cassé tes rêves, tes ambitions et idées avec des « mais tu rêves! Redescends un peu sur terre! » « grandis, un peu ! » Ah, la chute est brutale, hein ! Alors peut-être as-tu conclu et convenu que les rêves n’appartenaient pas aux grandes personnes, ce n’était que pour les enfants.Toutes ces phrases que tu as entendu se sont ancrées dans ton corps. C’est une mémoire qui sonne l’alerte dès que tu aimerais faire quelque chose de bien, de grand pour toi.
Vas tu décidé de rester infiniment plus petit que tes idées ?

Aurais tu envie qu’on te fasse porter dans un sac à dos tous les « si » que tu as pu formuler ?
À ton avis, combien pèse ton sac, aujourd’hui ? 10 kg ? 100 kg ? 1 tonne ?
Et c’est facile, pour toi, de porter ce poids sur tes épaules ?
N’as tu pas envie de te délester ?
Et que faudrait-il, pour ça ?
… Peut-être de te reposer pour reprendre des forces et continuer avec ton fardeau. Peut-être de choisir de jeter chaque pierre une à une. Peut-être aussi de balancer ton sac tout simplement.
C’est à toi de voir. Parce que la seule vérité, c’est toi qui la détient et c’est toi qui choisi. Alors reconnecte toi à ce que tu sais, parce que tu le sais.

C’est inné 🙂

psycho-énergéticienne, Crest, Access Consciousness, coaching

Sarah

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer