Access Consciousness™, mais c’est quoi, en fait ?

Gary Douglas & Dain Heer

Beaucoup d’entre vous se demandent ce qu’est « Access Consciousness™ » et certain d’entre vous, praticiens ou non, ne trouvent pas les mots pour expliquer ce qu’est cette méthode.

Ce qui est un peu mon cas ! Je suis praticienne des processus corporels d’Access Consciousness™ et facilitatrice Bars® (prochaines journées certifiantes : 28 janvier et 11 février à Crest-26 ) et cette méthode est tellement unique, innovatrice et … magique, il faut bien se l’avouer, comment exprimer justement cette magie avec des simples mots ? Il y en a tant à dire et pourtant pas besoin d’en dire des tonnes pour une technique d’une telle simplicité. C’est justement parce qu’elle est tellement simple qu’il est difficile d’expliquer, tellement nous cherchons à nous compliquer. 😉

Annabelle Perceval  , facilitatrice certifiée d’Access Consciouness™, a eu la généreuse idée de faire traduire en français cet article tiré directement du blog officiel d’Access Consciousness™, pour que nous puissions tous le partager et, Annabelle, je te remercie pour ta contribution. Gratitudes.

Cet article est clair et répond à toutes les questions que vous pouvez vous poser.

Bonne lecture à vous et n’hésitez pas à le partager car s’il est bon pour vous de le lire, s’il répond à vos questions, alors à combien d’autres personnes autour de vous cela répondra t’il ?

 

Sarah

*****************************************************

Si vous avez déjà entendu parler des outils d’Access Consciousness, vous connaissez peut-être la réaction suivante: « Access », c’est quoi exactement? »

 

Ce qui se passe souvent ensuite, c’est la difficulté à trouver les mots. Comment expliquer tout ça? Access offre tellement – comment pourrait-on expliquer Access à quelqu’un qui n’en a encore jamais entendu parler et qui voudrait quand même en savoir plus?

 

Voici quelques comparaisons qui peuvent vous aider à comprendre « ce qu’est Access Consciousness » et également à clarifier les malentendus.

 

Access est une méthode que vous pouvez utiliser pour vous faciliter la vie.

Oui, Access est une méthode. Ce n’est pas une « association », vous ne devenez pas « membre ». Ses principes généraux sont simples: vous êtes bienvenus si vous voulez commencer et vous êtes aussi libres de changer d’avis: c’est pour cela qu’Access n’a pas de politique d’annulation pour ses séminaires principaux. Si vous vous êtes inscrits pour un événement, vous pouvez annuler à n’importe quel moment sans devoir le justifier ni payer de frais d’annulation. C’est tout.

 

Avoir le choix est un des principes de la méthode Access. Et tout le monde a ce choix. Utiliser la force de quelque manière que ce soit reviendrait à violer ce principe –et ce serait aussi contreproductif. Commencer par apprendre aux gens qu’ils ont le choix pour ensuite les forcer à faire quelque chose? Ça n’a aucun sens.

 

La majorité des outils d’Access Consciousness ne sont pas nouveaux dans ce qui se fait déjà en coaching traditionnel de vie et d’entreprise – ils sont juste un petit peu différents.

 

Voici quelques exemples.

 

Non-violent et ouvert aux autres.

 

Reconnaitre les autres; tenir compte des autres; être prêt à accepter l’autre tel qu’il/elle est sans le/la forcer à adopter certaines opinions, est aussi un principe de la Communication non-violente de Marschall B. Rosenberg. C’était un médiateur internationalement reconnu et récompensé qui utilisait la communication non-violente dans son travail quotidien.

 

Dans la méthode Access, il est souvent mentionné qu’essayer de changer une autre personne ou essayer d’imposer un certain point de vue sur quelqu’un est une forme de non-respect envers cette personne. Chacun a le droit d’avoir son propre point de vue et de l’exprimer librement. C’est dans cette communion pacifique des différents points de vue que les vraies relations peuvent se créer et que les gens peuvent apprendre à traiter les « autres » opinions avec politesse. L’autre n’est n’a ni tort ni raison – il/elle a seulement un point de vue différent.

 

Pragmatique et sans force

 

Access Consciousness est une boîte à outils pleine de possibilités concernant la façon de vivre votre vie de manière pragmatique. Et pragmatique est aussi le mot-clé ici: il ne s’agit pas de croire en quelque chose de nouveau, mais de découvrir ce qui marche vraiment pour chacun avec son point de vue.

 

Un des livres, un bestseller international écrit par le co-fondateur de Access Consciousness, Dr Dain Heer, s’intitule « Sois TOi, Change le monde ». Et c’est ça le cœur de Access – être soi-même!

 

Les outils Access ont été conçus pour vous aider à découvrir ce qui marche pour vous! Il est essentiel dans Access que personne d’autre que vous ne sait ce qui fonctionne pour vous! C’est une des méthodes qui se concentre sur votre connaissance de vous-même – et non sur ce que les autres pensent de vous. Un bon facilitateur (quelqu’un qui utilise les outils d’Access) n’imposera jamais son point de vue sur quelqu’un.

 

Pragmatique ne veut pas dire « facile » dans le sens de fainéant, ou « égoïste » dans le sens de ne penser qu’à soi; regarder une situation de manière pragmatique est très différent quand on utilise un outil d’Access Consciousness: ça donne aux gens la capacité de résoudre les problèmes ou les situations problématiques d’une façon qui fonctionne pour eux, d’une façon qui résout le problème ou la difficulté avec aisance.

 

Changement par les questions

 

Access est aussi comparable à d’autres méthodes. Un élément-clé, par exemple, est de poser des questions. Si l’on compare ça aux thérapies comportementales et cognitives (TCC), on retrouve un outil très similaire: le dialogue socratique.

 

Là encore, on n’est pas censé donner au patient/client un certain état d’esprit, mais les questions ouvrent de nouvelles perspectives.

 

La différence est que poser des questions dans la méthode Access est si amusante que les gens peuvent apprendre eux-mêmes comment les utiliser dans leur vie quotidienne. Un thérapeute n’est pas nécessaire. Ceci ouvre de nouvelles perspectives et des perspectives aisées pour tous, sans devoir contacter quelqu’un « pour nous aider » – et c’est l’un des objectifs d’Access: la liberté de choisir pour soi-même et la capacité de prendre soin de soi de la manière qui nous convient, plutôt que de se « sentir mal » et d’avoir « besoin d’aide ».

 

Beaucoup d’autres méthodes utilisent les questions comme outil. Le coaching, par exemple, utilise souvent le « raisonnement circulaire » développé dans la thérapie systémique.

 

C’est utile également pour initier un changement de perspective. Ici, l’objectif est d’introduire de nouveaux mécanismes de pensée, de développer l’empathie pour les autres membres du système, ainsi que de déclencher le changement. Le principe est de continuer à poser des questions en boucle jusqu’à ce que quelque chose s’ouvre et change.

 

Changer les pensées

 

Revenons aux TCC. Elles ont aussi comme principe: vos pensées créent votre monde, ce qui signifie que les pensées négatives créeront des sentiments et points de vue négatifs et que les pensées positives amèneront des points de vue plus positifs. La méthode Access utilise une approche similaire mais plus simple: « Votre point de vue crée votre réalité ».

 

De plus, les TCC introduisent et pratiquent de nouvelles pensées, plus utiles. La méthode Access cherche à changer les pensées par des questions ouvertes qui inspirent l’esprit vers de nouveaux points de vue. Mais les deux méthodes sont basées sur des principes similaires.

 

Les Bars d’Access

 

Un autre outil de la boîte à outils d’Access sont les Bars. Les Bars sont 32 points sur la tête que l’on touche légèrement. Les Bars utilisent une idée similaire à la thérapie crânio-sacrée ou encore la méthode Jin Shin Jyutsu – une méthode d’acupressure asiatique douce. Le principe est le même: avec un toucher léger, on active une certaine énergie, on libère les blocages et on permet à l’énergie de circuler.

 

Ces points touchés doucement créent une relaxation profonde – un effet qui est également recherché dans le training autogène par exemple. Un esprit apaisé pense mieux! Et un corps apaisé se sort mieux des défis de la vie quotidienne.

 

Qu’est-ce qu’Access Consciousness? – Pas de sorcellerie étrange, plutôt l’art fin de se donner les moyens

 

Access n’est pas de la sorcellerie. Et la méthode Access ne cherche pas à réinventer l’eau chaude. Elle utilise et combine ce que l’humanité sait déjà depuis des années – elle a juste trouvé un moyen de rendre tout ceci disponible à tous, un moyen de l’inclure dans votre vie quotidienne. C’est facile, c’est amusant, c’est disponible pour tous – même ceux qui n’ont pas de problème!

 

Les méthodes sont conçues pour un usage quotidien et peuvent être appliquées sans aide extérieure. Ceci rend les gens indépendants des cours et d’autres aides; ils ont la capacité de s’aider eux-mêmes, ils sont formés à avoir confiance en eux, en leur capacité à savoir mieux que quiconque ce qui fonctionne pour eux. Chez Access, on appelle ça se donner les moyens. C’est une grande expression. Ce que l’on veut dire, c’est que chacun est responsable de lui-même – y compris si on choisit d’utiliser les outils quotidiennement et de quelle façon. Si quelqu’un ne souhaite pas les utiliser, il/elle est libre. C’est seulement un choix.

 

C’est peut-être la raison pour laquelle tant de gens qui commencent à utiliser les outils d’Access sont si excités et ne savent pas par où commencer pour en parler. Et peut-être que cet article vous aidera à être plus à l’aise quand quelqu’un vous demandera dans le futur « ce truc bizarre, Access, qu’est-ce que c’est? ».

 

Par Susanna Mittermaier et David Kubes

L’article original en allemand a été traduit vers l’anglais par Nicole Hurter et édité par Anne Maxwell.

Pour en savoir plus sur Access Consciousness, cliquez ici!

Le vendredi 13 et nous, un regard qui change.

Vous aimez les vendredi 13 ? Moi, oui, pour plusieurs raisons mais surtout

Le vendredi 13 et nous, c’est un regard qui change !

vendredi_13
vendredi 13

Entre mythes et croyances, entre sortilèges et florilèges, le vendredi 13 porte t’il chance ou apporte t’il la malchance ?

Et vous, qu’avez-vous envie de croire ? Vous êtes-vous laissés porter par les préjugés ou vous efforcez-vous de conjurer le sort ?

Le vendredi 13 a toujours fait parler de lui et on a souvent attribué au nombre 13 des trucs vraiment pas drôles, même qu’il fait peur à certaines personnes, encore de nos jours : ne pas être 13 à table par exemple. Et d’autre courent les bureaux de tabac dévaliser la panoplie de tickets, faire des loteries dans l’espoir de gagner le gros lot. Une chose est sûre, c’est que Mister 13 aime faire parler de lui.

Plus jeune, je considérais le vendredi 13 comme une journée banalement classique. Et puis des petites choses sympathiques venaient contredire les croyances obscures de ce pauvre nombre si mal aimé. Alors, petit à petit, je portais mes intentions sur le fait que Friday the 13th n’était pas si black mais une superbe journée ! Qu’il en soit ainsi ! En fait, j’aimais le vendredi 13 mais je ne savais pas vraiment pourquoi.

Mais je vais tout vous expliquer et peut-être que Mister V-13 sera moins mis au placard.

Vous le savez, j’ai beaucoup fait de numérologie car elle apporte des détails parfois surprenants. Et c’est surtout que ça m’amuse, follement !

Et le vendredi, c’est le 5ème jour de la semaine. Le 5 est le chiffre des déplacements, du mouvement, la liberté et le changement. Ce n’est donc pas si anodin que bon nombre d’entre nous en profitent pour partir en week-end. Et oui ! Même sans partir, du reste. Oui, car c’est aussi le chiffre représentatif du voyage intérieur. Quand arrive le vendredi, c’est le moment de se libérer de ses contraintes professionnelles, de se reposer, faire régner la paix et l’harmonie à l’intérieur de soi. Inévitablement, nous changeons de peau. La tenue de boulot va rester accrochée au vestiaire pour mettre une tenue plus légère. C’est le moment qui reflète plus ce que nous sommes et ce que nous aimons faire de notre temps.

Le 13 est un nombre énergétiquement très fort. Déjà parce qu’à lui tout seul, comme un grand, il représente un nombre entier naturel. Wouhahaaaaa, j’aime ça ! Vous aussi, vous sentez cette puissante vibration ? Mais alors, il nous dit quoi, ce 13 ? Et bien, il nous explique qu’il symbolise la fin d’une chose pour le renouvellement d’une autre (fin de semaine pour une nouvelle pour des esprits terre à terre, mais c’est pour tout. Qu’est ce qu’on quitte de nous, qu’est ce qu’on laisse mourir de nous pour faire naitre de nouveau ?). C’est LE nombre le plus puissant du changement, un changement important qu’il soit bon ou mauvais : une fin pour un redémarrage, une mort pour une renaissance. D’ailleurs, c’est la raison pour laquelle la lame 13 du tarot représente la mort, tout comme la 13ème carte de tout oracle.

Seulement, en numérologie, nous ne nous arrêtons pas à ce simple constat. Car effectivement, si 13 symbolise la mort, nous comprenons aisément qu’il ait ancré peurs et croyances qui n’étaient pas siennes.

Nous nous devons de réduire ce nombre en additionnant le 1 : commencement (tiens, tiens!) et le 3 : renouveau (commencement d’un nouveau cycle, nouvelle chose, nouveau contrat… nouvelle prise de conscience ?).

Et bien alors, que nous révèle donc ce mystérieux 4, caché derrière cette si grande puissance ?

J’adore le 4 ! C’est un chiffre magique. Les 4 points cardinaux, les 4 saisons, les 4 faces des pyramides, les 4 animaux symboles de pouvoir… Ce chiffre représente tout ce qui est relié à la terre. C’est lui-même qui symbolisera la construction, la création, le concret, la stabilité, c’est lui qui orientera sur la fondation même de notre Être. Le 4 invite à quitter ses obsessions, sa rigidité, son intransigeance, son contrôle vers la construction et la réalisation. 

Que pouvons nous alors créer de différent, aujourd’hui ?

Quatro est méthodique et réfléchi et n’aspire qu’à vibrer dans un monde meilleur. De plus, il est rattaché aux transactions, aux finances. C’est certainement la raison pour laquelle beaucoup d’entre nous aiment jouer particulièrement ce jour-là. Les vibrations sont quelque part ancrées en nous, comme une mémoire. Que faudrait-il alors pour recevoir encore plus que notre porte-feuille peut en contenir ?

Pour résumer :

Finalement, ce qui a toujours fait peur, c’est ce que qu’on pouvait voir de nous, devant le miroir, que que nous étions prêts à laisser derrière nous… ou pas.

Alors maintenant qu’une part de vérité vous a été dévoilée sur cet effrayant  et mystérieux V-13, le trouvez-vous toujours si peu désirable ?

Maintenant, amusez-vous, révélez-vous !

Sarah 😉

 

Vous aurez compris que si vous persévérez dans ce que vous avez décidé d’entreprendre, vous avez toutes les chances d’en récolter les fruits.