Le bison : 4 points vers l’abondance

Le Bison

Le bison, chez les Amérindiens, est le symbole incontesté d’abondance. Selon les croyances indiennes, « si un bison blanc apparaissait, cela signifiait que les prières étaient entendues et qu’il y allait avoir de l’abondance dans les récoltes.Le bison apportait tout, nourriture, habillement et cuir. »

L’abondance est le fleurissement de votre vie, l’enrichissement de votre confort personnel et intérieur.

L’abondance, c’est tous ces petits cadeaux que vous offre la vie. Parfois, vous ne les voyez pas, ou vous ne vous en rendez pas compte à sa juste valeur mais pourtant, je vous assure que ça vous arrive bien plus souvent que vous ne le pensez.

Une petite pièce trouvée au bord du trottoir, un gain au gratte-gratte de la FDJ, un cadeau trouvé de façon inopinée ! Mais ce n’est pas qu’une simple amélioration matérielle, cela va bien au-delà de ça. C’est une source, à l’intérieur de vous-même, à laquelle il est facile de vous connecter.

Tiens, cela me fait penser à une anecdote que je vais vous raconter et vous allez voir que le pouvoir de la pensée est immensément grand et combien l’abondance trône autour de vous.

A un moment de ma vie où je me posais beaucoup de questions (oui, moi aussi, parfois, je pense trop, je cogite et comme vous, j’ai bien besoin de leçons de lâcher-prise ) sur le devenir de ma vie, les directions à prendre, mes choix… j’ai trouvé un petit cadeau. J’étais à mon travail, attelée à mes tâches et pourtant, avec le cerveau en constante ébullition avec mes interrogations et mes doutes. Et là, mon regard est attiré par un petit emballage, avec un petit mot, me permettant de prendre cette offrande. Je n’osais pas y toucher, j’étais plutôt perplexe, je dois bien vous l’avouer. Au bout d’un certain temps, je me suis décidée à le prendre. Je ne l’ai ouvert que plusieurs semaines après, me demandant pourquoi, comment ce petit cadeau tombé du ciel pouvait m’être destiné ? Qu’est ce qui fait que j’aurai mérité ce geste impromptu ? Est-il vraiment pour moi ?

Et bien oui, après tout, pourquoi ne le serait-il pas ? Après tout, s’il me revient, si c’est moi qui l’ai trouvé et pas une autre personne, c’est qu’il y a une raison. Et là, j’enlève le cellophane, le papier de soie orange et je découvre une toute petite pochette avec un ange dessus.

Là, vous pouvez bien imaginer que je n’ai eu qu’un sourire sur mon visage ! Bien soigneusement recouvert d’ouate, dans cette pochette, se cachait un angelot. Incroyable !

En repensant au fameux jour où j’ai trouvé ce petit paquet, j’avais eu ma réponse ! Il ne fallait pas m’inquiéter, quoiqu’il arrive, je m’en sortirai et je devais continuer d’avancer en toute confiance.

bison kdo abondance angelot cadeau
Cadeau

Et depuis, comment est ma vision ? Bien plus optimiste, c’est évident ! J’ai appris à faire confiance … à ME faire confiance !

 

Et oui, le secret de l’abondance, c’est ça ! C’est une vision sur ce que vous avez, ce qui vous entoure et savoir les apprécier à sa juste valeur. Je me répète, je le sais, mais c’est vraiment important !

Je vous explique. Il arrive souvent d’avoir, dans son entourage, des personnes qui ont certains avantages sur vous : un boulot mieux payé, une belle maison, la voiture dont vous rêviez ou encore le garçon du voisin supra-intelligent etc, etc … des exemples comme ça, il y en a des tonnes ! Et vous vous dites « Wouhaaa, quelle chance ! Et pourquoi ça ne m’arrive pas, à moi ? Pourquoi je n’y ai pas le droit? »

C’est bien là que réside votre problème car vous y avez autant le droit que votre voisin, collègue, ami ou parent, c’est juste que vous n’avez pas compris ce que vous avez, vous ! Et bien souvent, on entre dans une spirale de la critique et des excuses faciles du genre « oui mais ses parents ont du fric. Oui mais c’est parce que ceci, parce que cela »… OUI, MAIS … NON ! 

Vous enviez le salaire de votre collègue ? Oui, mais vous avez un travail qui stabilise votre sécurité financière. Ils ont une maison avec un jardin et une piscine ? Vous avez un toit dans un appartement ou une plus petite maison saine ! Votre enfant n’est pas supra-intelligent mais il vous comble de bonheur à chacun de ses sourires et de ses « je t’aime ».

Je l’ai souvent dit pour ma propre vie, nous n’avions pas grand chose si je parle d’aspect matériel mais notre bonheur est immensément grand. Rien ne sert d’envier les autres ou de regarder si le pâturage voisin est plus vert que le votre, mais cultivez-le avec autant d’attention et d’amour pour qu’il le devienne ! Faites le pour vous, pas pour les autres et vous verrez que la réussite, l’abondance, est à porté de votre main, il ne restera plus qu’à la cueillir !

Tant que je regardais le monde autour de moi s’épanouir, je me voyais m’enfoncer chaque jour un petit peu plus et je me disais « ce n’est pas possible, quelle guigne ! Quand la roue tournera t’elle donc! » Mais c’est comme tout, cela nécessite des efforts, ça ne tombe pas tout cru dans l’assiette et le bison n’est pas servi par le chef indien sur un plateau d’argent.

Le simple fait d’envier ce qu’on les autres est projeter une pensée négative et l’envie est un péché. La luxure aussi, me rétorquerez-vous et vous auriez bien raison. Mais si vous étiez riches parce que vous avez tout fait pour, et qu’en plus de cela, vous en faisiez profiter les autres? Penseriez vous encore faire acte de luxure ou l’accepteriez vous comme la juste récompense de ce que vous avez semé ?

Alors, quand j’ai trouvé cet ange,  j’ai tapé du poing sur la table et j’ai juré que j’en avais fini, que désormais les choses changeraient parce que je le voulais et que je le méritais…

Depuis, ma vie s’est considérablement améliorée. J’avais déjà bien conscience de ce que j’avais et ce que je risquerai de perdre un jour, il me fallait juste apprendre à cultiver mon jardin et vous apprendre à cultiver le votre pour en récolter les meilleurs fruits. C’est une source intarissable ! Je veux dire par là, ce n’est pas parce que vous obtiendrez plus qu’une autre personne en aura moins.

Comment trouver votre bison blanc ?

 

D’abord, posez vous la simple question : Accordez vous plus d’importance à ce qui vous manque ou à ce que vous avez acquis ?

Si vous n’avez pas conscience de ce que vous avez déjà, vous ne profiterez pas de ce que vous aurez plus tard. C’est votre capacité à apprécier ou non ce que vous avez déjà qui développera le manque ou l’abondance dans votre vie. Plus vous aurez peur de manquer, plus vous manquerez. C’est la dure loi de l’attraction et l’abondance est une énergie qu’on repousse ou qu’on attire, comme un aimant.

Et le manque, c’est quoi ?

C’est la peur de ne pas pouvoir régler ses factures, la peur de perdre son emploi ou de ne pas en trouver, la peur que son conjoint nous quitte pour quelqu’un d’autre, la peur de ne pas être aimer, la jalousie, la peur d’être en insécurité, la peur de vieillir, de mourir … la peur sous toutes ses formes. Autant de barrières qui vous empêche de profiter des plaisirs de la vie.

Vous l’avez compris, la prise de conscience est le premier point !
Le deuxième réside sur le fait d’être (encore!) dans la positive attitude :

Amusez vous à faire un état des lieux de tout ce que votre vie vous apporte et vous vous rendrez vite compte que la liste est, mine de rien, longue. Laissez vous immerger par le plaisir que votre liste vous procure ! C’est planant, n’est ce pas ?

Je l’ai souligné, l’abondance n’est pas qu’un aspect financier ou matériel. C’est un tout et ce sont tous les plaisirs que vous vivez. C’est cultiver son bonheur, être heureux.

Bannissez de votre mental toute pensée négative, vos peurs. Prenez une « valise » et déposez-les dedans. Plus concrètement, si vous préférez, Notez chaque peur ou pensée qui impacte votre vie sur des morceaux de papier. Chiffonnez-les et jetez-les dans une boite.

Le troisième point est la gratitude :

Alors, pour cultiver ce jardin d’abondance et donner ainsi de l’herbe verdoyante et fraîche à votre bison intérieur, soyez reconnaissants avec gratitude de toutes ces choses que la vie vous a donné. Focalisez vous sur ce que vous êtes prêts à recevoir.

Plus vous serez dans l’ouverture, plus votre conscience sur l’abondance se développera. Sachez, ainsi voir et saisir les opportunités qui s’offriront à vous.

Un petit exemple tout simple : Quand le manque est là, vous aurez tendance à ouvrir votre boite aux lettres avec réticence, craignant encore une facture qui plombera votre budget ! Et bien non ! Grâce à cet article, vous avez désormais compris que vous pouvez changer votre regard. Donc, cette fois-ci, ça sera un chèque, un remboursement qui mettra un peu de beurre dans les épinards (pour la crème, ça viendra, à force de reconnaître l’abondance) et apporter une petite bouffée d’air à vos finances.

Quatrième et dernier point : le travail sur soi

 

Faites un réel travail de conscience sur vous-même. La chance ne fait pas tout. La chance vous permet juste de vous sauver de l’extrême pour ne pas sombrer.

Faites de ces règles un moteur de votre vie, comme des règles de bonne conduite.

Accordez vraiment de l’importance aux belles choses qui vous arrivent et permettez vous d’en demander plus.

N’ayez pas peur d’en avoir de trop ! Black-lister tout de suite votre pensée de vous dire que si vous gagnez trop, ça sera encore pour les impôts ! Si vous payez des impôts, c’est que vous gagnez bien votre vie ! C’est différent ! Et vous aurez mille ressources pour partager et faire profiter du pelage doux et chaleureux de votre bison. Je vous l’ai dit : c’est une source intarissable !

Il vous suffit juste d’y croire parce que vous aurez appris à changer votre perception et que vous aurez accepté que rien n’est impossible.

 

Alors, il n’est pas beau, ce bison ? Et que dit on, maintenant ? Merci, la vie !

 

le Bison
Le bison

 

Très honnêtement, je dois vous avouer que je n’avais pas prévu un article aussi long. J’avais, à la base, prévu de mettre juste quelque lignes explicatives concernant le panneau que j’avais créé et enrichir ainsi cette toute nouvelle rubrique des « petits panneaux ».

Finalement, il y avait à en dire et tout part de cette simple photo, juste d’une roche qui donne l’impression d’un bison couché, tranquille. Cette image est très apaisante, pour moi. J’en sentirai presque les embruns de la mer derrière.

Cette photo, non seulement m’a inspiré ce cadre, mais en y apportant toute sa symbolique, les mots ont couru tous seuls sur mon clavier fou.

Le pire, c’est que ce n’était absolument pas le sujet que je voulais traiter. Que voulez-vous, qu’il en soit ainsi !

 

Sarah, votre rayon d’optimisme 😉

Auteur : Etre et se reconnaître

"Etre et se reconnaître" prend sa plus belle plume pour remplir les futures pages blanches et vous donner encore plus de conseils, encore plus de joie de vivre et de motivation.

1 pensée sur “Le bison : 4 points vers l’abondance”

  1. La vie apporte plein de petit plaisirs qui se transforment en Bonheur et même quand tout va mal , il y a toujours quelque part , un sourire à prendre ou à donner pour qui sait regarder .. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *